Moins de Français font des dons

La population française est connue pour être philanthrope. Financièrement parlant en l’occurrence. Ces dix dernieres années, l’augmentation en dons a été régulière, ce qui a apporté un souffle bienfaisant aux associations bénéficiaires. Mais le constat a été fait que moins de Français font des dons, en particulier pour l’année 2016. S’ils étaient plus de 5,51 millions à faire des dons l’année précédente, ils n’étaient que 5,28 millions en 2016. C’est une situation tout à fait nouvelle et plutôt surprenante, d’après les déclarations les experts de Recherches & Solidarités, rapportées dans le journal La Croix. Pourquoi moins de Français font des dons ?

Est-il réel que moins de Français font des dons ?

À la question si réellement moins de Français font des dons, la réponse est oui mais le montant global des dons n’a pas changé. En fait, le nombre de foyers fiscaux qui ont fait des déclarations de dons en 2016 a connu un net recul de 4,2% par rapport à 2015. Mais malgré le fait que moins de Français font des dons, ceux recueillis équivalent pratiquement à ceux de l’année d’avant. Plus précisément, cette somme était de 2,48 milliards d’euros en 2015 contre 2,49 milliards l’an qui a suivi. Un calcul rapide permet de conclure à une augmentation de 5% du don annuel à 472 euros.

Moins de Français font des dons, pourquoi ?

Les experts n’arrivent pas à donner une explication plausible au fait que moins de Français font des dons. Ce constat les consterne et s’avère sérieusement décevant et inquiétant à leur avis. Il semblait que le niveau moral des Français ait été eleve et ils paraissaient sincèrement troublés et touchés par les différentes catastrophes naturelles qui se sont produites un peu partout dans le monde et pourtant, moins de Français font des dons.

About The Author

You might be interested in

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *